Les shampoing solide, plus écologique

Souhaitez-vous maintenir votre chevelure dans un parfait état tout en préservant l’environnement ? Cela est désormais possible avec les shampoings solides. Plus écologiques que les shampoings liquides, ils sont aussi plus économiques et plus efficaces. Tour d’horizon sur ce nouveau produit.

Un shampoing zéro déchet

Aujourd’hui, l’importance de maintenir l’environnement en bonne santé est de plus en plus croissante. Pour ce faire, il convient de réduire, voire d’éliminer la production de déchets non dégradables. Il faut dire qu’en France par exemple, 80 000 tonnes de déchets plastiques sont produites chaque année. C’est pour cela que beaucoup de marques de cosmétiques Suisse, comme la baleine qui dance cosmétique propose uniquement des cosmétique solide bio et zéro déchet.

L’utilisation du shampoing solide ne présente absolument pas ce problème. En effet, ce produit cosmétique n’utilise pas de contenants plastiques. Certains producteurs de shampoing solide utilisent plutôt des emballages en kraft ou à base de plantes.

Ces emballages biodégradables peuvent être mis au composteur. D’autres producteurs préfèrent plutôt vendre leurs shampoings secs sans emballage. Ils n’y mettent qu’une étiquette (également biodégradable) présentant la composition du produit.

Par ailleurs, ne vous fiez pas à la petite taille du shampoing solide. Il faut savoir qu’en réalité, avec un pain de ce shampoing, vous pouvez effectuer jusqu’à 100 lavages. De plus, avec un galet de shampoing sec, vous avez environ l’équivalent de 3 bouteilles plastiques de shampoing liquide.

Un shampoing pauvre en eau

En optant pour l’utilisation d’un shampoing solide, vous contribuez grandement à réduire le gaspillage en eau. En effet, il faut savoir que la fabrication du shampoing ordinaire nécessite d’utiliser des millions de mètre cube d’eau chaque année.

Cette eau est non seulement utilisée pour la production du shampoing lui-même, mais également pour celle des bouteilles plastiques. En effet, la fabrication de 500 grammes de plastique requiert en moyenne 85 litres d’eau.

Pourtant, cette eau qui semble infinie devient chaque jour un peu plus rare. En effet, selon certaines prévisions, les 2/3 de la population mondiale manqueraient d’eau. Il convient donc de préserver cette ressource indispensable.

Par ailleurs, il faut savoir qu’un shampoing liquide contient 80 % d’eau contre 0 % pour un shampoing solide. Cela est d’autant plus intéressant à savoir, car l’eau contenue dans un produit est favorable à la prolifération des bactéries.

C’est pour cette raison que les shampoings liquides contiennent des conservateurs synthétiques. Un galet de shampoing solide est donc plus économique en eau, mais il est aussi plus hygiénique.

Le shampoing 100 % naturel

Contrairement à son homologue liquide, le shampoing solide est essentiellement constitué de produits naturels. Ce faisant, il est non irritant, hypoallergénique et s’adapte à tout type de peau.

Comme vous le savez, il est quasiment impossible de déchiffrer les composants d’un shampoing liquide. Cependant, il n’en va pas de même pour un shampoing solide dont les ingrédients sont plus accessibles.

En effet, pour faire un galet de shampoing solide, vous aurez essentiellement besoin d’argile et d’un peu d’huile ou de beurre végétal. Il vous faudra également de l’huile essentielle, un tensioactif et un peu d’eau pour le dissoudre.

Parmi cette liste d’ingrédients, seul le tensioactif peut être considéré comme un produit chimique. Cependant, il est indispensable pour solidifier le shampoing. Toutefois, en ce qui concerne le tensioactif, le Sodium Cocoyl Isethionate (SCI) est le plus recommandé. Dérivé de l’huile de coco, il n’irrite pas le cuir chevelu et est biodégradable. Vous le trouverez généralement sous forme de poudre.

Outre ces ingrédients de base, vous pouvez y ajouter des extraits de fruits bio. Il peut s’agir par exemple d’extrait d’orange, d’avocat ou encore de carottes. Ces différents fruits sont bien connus pour leurs propriétés capillaires. Il faut également savoir qu’en fonction de la nature de vos cheveux, certains ingrédients vous conviendraient mieux que d’autres.

Un shampoing allié de votre bourse

Que vous décidiez d’acheter votre shampoing solide ou de le faire vous-même, votre porte-monnaie en sera forcément gagnant. Certes, à l’achat, vous le paierez légèrement plus cher que le shampoing liquide, mais vous l’utiliserez nettement plus longtemps. En fonction de l’utilisation que vous en faites, vous pourrez garder votre shampoing entre 3 et 6 mois.

De plus, avec un shampoing solide, vous n’avez pas besoin de faire deux lavages. En réalité, cela est même déconseillé, car vous lui ferez perdre son efficacité. De plus, vous n’avez pas non plus besoin d’un après-shampoing.

Par ailleurs, une astuce pour réduire vos dépenses en shampoing consiste à les faire vous-même. En effet, en 30 minutes ou 1h, vous pourriez fabriquer votre propre shampoing. L’avantage ici, est que vous pouvez le faire suffisamment gros pour qu’il vous tienne assez longtemps. De plus, vous sauriez quels ingrédients vous y mettez. Cela vous permettra d’éviter des produits que vous ne supportez peut-être pas.

En outre, le shampoing solide vous permet de meilleurs soins capillaires. En effet, plus concentrés que les shampoings liquides, ils ne nécessitent pas une grande fréquence d’utilisation. Ainsi, vos cheveux seront moins agressés et plus toniques.

D’autre part, si vous avez des cheveux gras ou même cassants, vous n’avez plus besoin d’acheter une multitude de shampoings liquides. En fonction de votre problème capillaire, un galet de shampoing suffit. En effet, les shampoings liquides étant des concentrés de produits chimiques, il faut un shampoing pour combattre les effets néfastes du précédent. Le shampoing solide étant naturel, son action est plus efficace et ne présente aucun effet indésirable.

Le shampoing non polluant

Comme mentionné plus haut, un shampoing solide est fait à base de produits naturels. Il ne contient ni conservateurs ni colorants. De ce fait, il est biodégradable et très faible en empreinte carbone. En effet, lors de son utilisation, les composants de ce shampoing ne pollueront pas les eaux. Par ailleurs, étant fait à base d’ingrédients bio, aucun pesticide n’est utilisé lors de leur production.

La praticité du shampoing solide

Un avantage du shampoing solide qui peut sembler banal est bien son côté pratique. En effet, très léger, il est facilement transportable. Vous pouvez ainsi l’emmener aisément au cours de vos déplacements. Si vous deviez prendre l’avion, autant préférer le shampoing solide à son homologue liquide. En effet, n’étant pas en bouteille, vous n’aurez pas à gérer un éventuel excès de poids.

Par ailleurs, les shampoings liquides n’ont leur place que dans la soute. Si par maladresse, vous oubliiez de l’y mettre, la douane vous obligera à le jeter. Cette situation ne vous arrivera certainement pas avec un pain de shampoing sec.

Une utilisation zéro effort

Le shampoing solide est assez simple à utiliser. Vous pouvez en user de deux manières. La première méthode consiste à mouiller vos cheveux, puis à faire mousser le shampoing dans vos mains. Ensuite, massez votre cuir chevelu et rincez à l’eau. La deuxième méthode consiste à frotter directement le shampoing sur vos cheveux préalablement mouillés. Ensuite, massez le cuir chevelu, puis rincez à l’eau.