Apprendre la technique d’extension cil à cil

L’extension est la méthode la plus pratique pour donner du volume à ses cils. L’extension Cil à cil ou implant d’un cil par un permet d’obtenir un effet très naturel. Pour que le résultat soit impeccable, il faut connaitre les bases et se munir des ustensiles nécessaires. La longue tenue des extensions dépend de la qualité des matériels d’un côté mais surtout du nettoyage de la paupière et des cils, de l’autre.

Les préalables avant de se lancer

Avant de commencer une extension, vous l’aurez deviné, il y a des prérequis à savoir, ce sont les bases que vous pouvez voir sur misencil.com. Une extension cil à cil s’agit de placer des cils artificiels un à un sur la paupière, avec une colle spéciale. Ces cils synthétiques vont se mélanger avec les vrais pour sublimer le regard. Ce qui démarque l’extension cil à cil est l’illusion du naturel qu’elle donne aux cils. Selon le résultat attendu, les extensions peuvent varier de couleur et de forme ou encore de longueur. Contrairement au volume russe ou extension à effet 2D-3D, l’extension cil à cil pose d’une façon plus discrète. Elle fait mieux ressortir la beauté originale des yeux : la forme, la taille, la couleur des prunelles. C’est une touche délicate à la fois modeste et affirmée.

Bien s’équiper garantit un rendu professionnel

Disposer des matériels d’extensions nécessaires permet d’obtenir un très bon résultat. La première étape est de bien choisir les cils d’extensions. Il y a nombreux types d’extensions avec différentes couleurs. Selon l’effet et la thématique choisie, on doit adapter la couleur et la longueur des extensions à utiliser. Ensuite, la colle d’extension doit être en adéquation avec la couleur des cils synthétiques, pour éviter les démarcations. Il y a d’un côté, la colle noire qui se confond aux cils noirs ou très bruns, lors de l’application. Contrairement, la colle blanche s’adapte mieux aux autres couleurs si les extensions choisies ne sont pas noires. En même temps, disposez-vous d’un patch pour tenir la paupière immobile pendant l’opération. Enfin, vous devez vous munir d’une pince pour extension et vous êtes prêts pour procéder.

Une pratique avec minutie pour un sublime résultat

L’extension doit toujours être précédée d’un démaquillage. Des démaquillants spécifiques pour les yeux enlèveront les restes de maquillages ou d’impuretés collées sur la paupière. Ensuite, il faut nettoyer les cils avec un champoing conçu spécialement pour les yeux, afin de se débarrasser du sébum secrété par les poils. C’est primordial de passer par ces étapes, car les moindres traces de graisses ou de produits chimiques vont jouer dans la tenue des cils. Bien évidemment, les extensions tiendront moins longtemps si le dégraissage est mal fait. C’est seulement après cela que vient l’extension de cils à cils, et ce, littéralement. On dispose lentement un cil, préalablement plongé dans de la colle d’un bout, sur la paupière entre deux cils. Ainsi de suite, il faut répéter cette opération jusqu’à obtention du résultat souhaité. Vous pouvez aussi suivre une formation cil à cil pour vous perfectionner.
Il va falloir faire appel à toute votre délicatesse, votre sens du détail car la mise en cil est un vrai travail d’artiste. Un peu de pratique, de perfectionnement, et vous serrez de vrais esthéticiens.